Forum du site www.grecomania.net consacré à la Grèce


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  www.grecomania.netwww.grecomania.net  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 En Grèce, les riches ne payent toujours pas d’impôts

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1528
Age : 42
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: En Grèce, les riches ne payent toujours pas d’impôts   Ven 22 Mar - 11:45

En Grèce, les riches ne payent toujours pas d’impôts
lalibre.be - Mis en ligne le 22/03/2013

La réforme fiscale reste en rade et la chasse aux fraudeurs n'est pas encore ouverte.
Malgré les promesses contraires faites par le gouvernement grec, la troïka (Commission européenne - Banque centrale européenne - Fonds monétaire international), ne veut pas annuler la taxe foncière, le fameux haratsi, que les Grecs payent en même temps que leur note d’électricité. Annoncé en grande pompe par le ministre des Finances de l’époque, Evangelos Venizelos, le haratsi ne devait exister qu’un an, le temps que l’administration fiscale grecque se réorganise et impose une taxe foncière unique.

Mais un an après, de l’aveu même d’un haut fonctionnaire européen chargé de former l’administration grecque, "il n’y a aucune volonté politique pour faire la réforme fiscale". Aussi le haratsi est maintenu, car c’est le seul moyen selon la troïka d’encaisser cette taxe. Et ce fonctionnaire qui veut garder l’anonymat, d’enfoncer le clou : "On n’arrive pas à créer un système fiscal juste. Le système actuel et toutes les dernières modifications que nous avons faites, sont injustes. Les gens attendent un système opérationnel - pour que chacun paye ce qu’il doit et pas uniquement certains - pour toute la population et nous sommes incapables de le fournir".

"Repartir de zéro"

L’économiste Yannis Varoufakis n’avait pas dit autre chose, lorsqu’il y a presque un an, il déclarait : "Il est impossible de réformer l’actuel système fiscal grec. Trop d’intérêts y sont imbriqués, trop de corruption l’immobilise. Il faut le laisser tomber et en construire un autre parallèle à partir de zéro".

Même constat du coté de Thanos Contargyris, économiste du mouvement Attac : "Regardez ce qu’ils ont fait avec la liste Lagarde (qui recensait les noms de 2 000 suspectés d’évasion fiscale). Il est ostensible qu’ils ne veulent rien faire ! Deux différents ministres des Finances l’ont eue dans les mains pendant deux ans, et personne n’a été inquiété". Le seul qui s’est retrouvé devant les tribunaux c’est Kostas Baxevanis, le journaliste qui a publié cette liste dans son magazine. Innocenté en première instance, il passe en appel le 6 juin prochain. "Ceux qui gouvernent trouvent plus normal d’imposer des chômeurs qui touchent 380 euros brut par mois plutôt que de tirer le maximum de cette liste comme l’ont fait l’Espagne ou la France", souligne-t-il. Effectivement, les Espagnols pour ne citer qu’eux, ont récupéré 6 milliards d’euros.

Le gouvernement grec, lui, préfère produire des amendements plutôt que de prendre le taureau par les cornes. "Il faut prendre des jeunes, les meilleurs du service, et il y en a", renchérit ce même fonctionnaire européen, "Les former et les envoyer en brigades dans les hôtels des impôts qui ne remplissent pas les objectifs impartis. Ils feront eux-mêmes le ménage."

Pour ce fonctionnaire, la récente création d’un bureau spécifique pour l’imposition des gens riches est une plaisanterie. "Si les riches ne payent pas d’impôts, ils le font légalement ! Le problème c’est la grande partie des indépendants, qui continuent à ne pas payer d’impôt. On n’arrive pas à les attraper."

Ironie de l’histoire, toutes les dernières reformes fiscales ont étés faites pour justement coincer ces indépendants, mais au final ce sont toujours les salariés, les fonctionnaires et les retraités qui se retrouvent encore plus imposés qu’avant. Un exemple : la baisse du seuil de non-imposition. De 13000 euros, il est passé à 5000 euros. Maintenant on parle de l’annuler. But de l’opération : faire payer les artisans qui en profitaient. Mais au final, eux vont continuer à ne pas payer et l’addition retombera sur les chômeurs, les petits retraités et les tout petits salaires.

Fin de l’impunité politique

C’est d’autant plus rageant que selon une étude comparative du site Okeanews.fr, à salaire égal, les Grecs payent environ 4,5 % d’impôts en plus que les Français. Seule embellie, la nomination de Charis Theocharis comme secrétaire général pour la collecte des recettes. Il restera à son poste indépendamment du pouvoir politique en place. Pour ce diplomate, "c’est un grand pas".

Pour autant la chasse aux fraudeurs ne semble pas être une priorité. La preuve, il aura fallu l’intervention de la troïka pour que le gouvernement retire un amendement qui donnait 80 % de ristourne aux amendes imposées aux fraudeurs du fisc. Côté gouvernement on explique que c’est le seul moyen de récupérer "ne serait-ce qu’une partie des amendes".

Reste qu’à défaut d’avoir des réussites dans le domaine fiscal, le gouvernement Samaras en aligne quelques-unes dans la lutte contre la corruption. Ainsi, l’ancien maire conservateur Papapergopoulos a été condamné à la prison à vie pour avoir détourné 17 millions d’euros de fonds publics. Akis Tsohatzopoulos ex-ministre socialiste a été lui condamné à huit ans de prison ferme, et 520000 euros d’amende pour avoir caché au fisc l’achat de sa maison luxueuse mise en vente par la justice. Dans quelques semaines, il va sortir de sa prison pour répondre de pots-de-vin qu’il aurait touchés. Le 6 mars, trois autres ex-ministres conservateurs et socialistes suivront le même chemin. Il semblerait donc qu’à défaut de promulguer une loi fiscale équitable, la Grèce commence à mettre fin à l’impunité politique. C’est toujours ça de pris mais c’est peu.


_________________
Gérald
Votre webmaster de www.grecomania.net
Revenir en haut Aller en bas
http://www.grecomania.net
 
En Grèce, les riches ne payent toujours pas d’impôts
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il manque toujours un ingredient!
» Aeschynanthus marmoratus toujours en fleur
» Un coin de rêve en Grèce
» Il y a toujours une femme derrière chaque homme
» toujours preneur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du site www.grecomania.net consacré à la Grèce :: Actualité :: Actualité de la Grèce-
Sauter vers: