Forum du site www.grecomania.net consacré à la Grèce


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  www.grecomania.netwww.grecomania.net  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La colère des jeunes gronde toujours

Aller en bas 
AuteurMessage
yza
Incontournable
Incontournable


Féminin
Nombre de messages : 109
Localisation : Franche-comté France
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: émeutes à Athènes   Lun 8 Déc - 1:05

Kalispéra,

Week-end de révolte .

Beaucoup de mouvements pour les prochains jours à Athènes.

Yza

http://www.rue89.com/2008/12/07/grece-les-atheniens-racontent-les-emeutes
Revenir en haut Aller en bas
yza
Incontournable
Incontournable


Féminin
Nombre de messages : 109
Localisation : Franche-comté France
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: emeutes   Lun 8 Déc - 1:15

Revenir en haut Aller en bas
yza
Incontournable
Incontournable


Féminin
Nombre de messages : 109
Localisation : Franche-comté France
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: emeutes en Gréce   Lun 8 Déc - 1:29

Revenir en haut Aller en bas
yza
Incontournable
Incontournable


Féminin
Nombre de messages : 109
Localisation : Franche-comté France
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: emeutes en Gréce   Lun 8 Déc - 22:36

Revenir en haut Aller en bas
yza
Incontournable
Incontournable


Féminin
Nombre de messages : 109
Localisation : Franche-comté France
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: La colère des jeunes gronde toujours   Mar 9 Déc - 16:28

Revenir en haut Aller en bas
yza
Incontournable
Incontournable


Féminin
Nombre de messages : 109
Localisation : Franche-comté France
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: La colère des jeunes gronde toujours   Mar 9 Déc - 17:11

http://www.france-info.com/spip.php?article223237&theme=14&sous_theme=15

pour écouter les infos, dirigez vous sur les flèches.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1528
Age : 42
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Emeutes en Grèce: vers une proclamation de l’Etat d’urgence?   Mar 9 Déc - 19:29

Emeutes en Grèce : révolte sociale ; vers une proclamation de l’Etat d’urgence ?
mardi 9 décembre 2008

Le 6 et le 7 Décembre les Grecs ont vécu l’expérience des émeutes sociales qui n’ont pas eu de précédent, depuis le début des années ’90. [1] Le meurtre d’un adolescent Grec de 15 ans, par un policier de MAT (CRS Grec) dans un café du centre ville d’Athènes, plus précisément dans le quartier de Exarchia , l’équivalent du Quartier Latin ,a été la cause de toute une série de manifestations violentes, très vite prolongée presque dans toutes les grandes villes Grecques. Du Nord du pays, jusque dans l’île de Crète, des milliers d’étudiants et des citoyens Grecs se sont lancés à des actes violents comme réponse au meurtre du jeune Alexis Grigoropoulos.

Pourtant, ce qui n’est peut-être pas étonnant mais tout de même très grave, c’est la manière que les media mondiaux ont adoptée comme explication de la situation ainsi que l’annonce du gouvernement de la droite Grecque, comme d’ailleurs celle de la majorité des media Grecs, qui traitent un phénomène social très grave d’accident particulier et aussi d’un acte isolé d’un policier qui aurait perdu son sang froid, une explication qui veut que les manifestations répandues dans toutes les coins du pays auxquelles ont participé des grecs de tout âge est la suite effectuée par les soi-disant ’’ ils ’’ du milieu anarcho-autonome comme une simple vengeance.

La vérité est beaucoup plus grave, les émeutes sont le résultat d’une politique anti-laïque, soutenue par des mesures policières autoritaires contre le peuple Grec qui subit les pires des mesures économiques et sociales depuis la restauration de la démocratie en 1974 après la dictature des colonels. Les Grecs sont très pessimistes et croient que le pire est encore à venir.

Ilias Marmaras
media artist
Revenir en haut Aller en bas
http://www.grecomania.net
Admin
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1528
Age : 42
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: La colère des jeunes gronde toujours   Mar 9 Déc - 19:32

Le cauchemar grec
Des manifestations ont encore dégénéré dans plusieurs villes

Bâtiments en feu, vitrines brisées, odeurs de gaz lacrymogène et de plastique brûlé… Athènes a sombré hier dans le chaos absolu. La grande manifestation d’hier, qui avait commencé dans le calme, a tourné court au bout d’une heure.

Etudiants, lycéens, membres du parti communiste et de diverses associations défilaient en mémoire d’Alexan­dros Grigoropoulos, 15 ans, tué par la police samedi. Mais le cortège a été infiltré par des groupes d’extrême gauche, casqués ou cagoulés, qui ont semé la pagaille dans le centre d’Athènes.

Un sapin de Noël incendié
La Banque centrale, la faculté de droit, et plusieurs hôtels de luxe ont été incendiés, des voitures brûlées, des magasins pillés et des cocktails Molotov lancés à travers les rues principales. Les vandales ont même mis le feu au sapin géant et aux décorations de Noël installés sur la place Syntagma, au cœur de la capitale. Dans la soirée, la ville restait en proie aux dégradations.

Les forces de l’ordre n’ont répliqué que par des gaz lacrymogènes, avant de se lancer à la poursuite des fauteurs de troubles, de les frapper et de les arrêter. Les ambulances ne pouvaient pas accéder au centre-ville pour emmener les blessés dans les hôpitaux.

A Salonique, la deuxième ville du pays, des groupes de jeunes ont pillé des dizaines de commerces, sans que la police intervienne. Les violences urbaines se sont propagées à Thessa­lonique, Hania et Rethymnon (Crète) ou Patras (Péloponèse).

Le Premier ministre grec, Costas Caramanlis, a présidé hier soir un conseil ministériel restreint de crise. Le porte-parole du gouvernement a déclaré “totalement infondées” des rumeurs faisant état de l’imminence de la proclamation de la loi martiale dans le pays.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.grecomania.net
yza
Incontournable
Incontournable


Féminin
Nombre de messages : 109
Localisation : Franche-comté France
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: La colère des jeunes gronde toujours   Mer 10 Déc - 11:57

Pour comprendre ce qu'il ce passe en Grèce, écoutez ces deux intervew.

Aujourd'hui, grève général de tout les syndicats, ça va encore chauffer !

http://www.france-info.com/spip.php?article223518&theme=14&sous_theme=15
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1528
Age : 42
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Des jeunes attaquent le bureau de l'avocat du policier   Dim 14 Déc - 0:53

Des jeunes attaquent le bureau de l'avocat du policier
lepost.fr - le 13/12/2008

La nuit a été bien agitée à Athènes. 8 petites bombes ont explosé dans la capitale grecque. Elles visaient un bureau local du parti conservateur au pouvoir et des banques. Il n'y a pas eu de victime. L'attentat n'a pas été revendiqué.
Si le reste de la nuit a été calme, la journée de vendredi a, elle, été "chaude". Hier, au centre d’Athènes, un groupe de jeunes a saccagé le bureau de l’avocat du policier responsable de la mort du jeune adolescent.
Une mort qui est à l’origine d’une semaine d’émeutes urbaines à travers les différentes villes du pays.
C’est à l’issue d’une manifestation qui a rassemblé plusieurs milliers de jeunes, qu’un groupe s’est détaché pour attaquer le bureau de l’avocat.
Ce dernier n’était pas présent au moment des faits.
Alexis Kouyias est un avocat très « médiatique » qui a défrayé la chronique après avoir frappé un militant homosexuel.
Cette semaine, Alexis Kouyias a parlé de justice divine en évoquant la mort du jeune adolescent tué par son client.
Une provocation verbale qui n’est pas passée inaperçue dans les rangs de la jeunesse.
Hier, les milliers de manifestants dans les rues d’Athènes scandaient : « Kouyias va mourir d’un ricochet ».
Une allusion directe au premier rapport d’autopsie du jeune adolescent qui impute le décès « à un ricochet de la balle tirée par le policier. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.grecomania.net
Admin
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1528
Age : 42
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: La colère des jeunes gronde toujours   Ven 19 Déc - 8:52

La colère des jeunes gronde toujours
www.leparisien.fr - 18/12/2008

Treize jours après la mort d'Alexis Grigoropoulos, 15 ans, tué par les balles d'un policier, la mobilisation des jeunes Grecs ne faiblit pas. Etudiants et lycéens se préparaient à nouveau jeudi à de nouvelles manifestations à Athènes et dans d'autres villes du pays.

Dans la capitale, deux manifestations doivent avoir lieu dans le centre-ville.
Les deux cortèges doivent se diriger vers le Parlement grec, théâtre de manifestations quasi quotidiennes des jeunes depuis la mort de l'adolescent. Le syndicat des enseignants, ainsi que la Fédération des travailleurs grecs (GSEE), principal centrale syndicale du pays, ont indiqué dans des communiqués qu'ils soutenaient ces protestations.

Arrêts de travail dans la fonction publique
Le centre d'Athènes sera bouclé en fin matinée et les autorités ont demandé aux habitants d'éviter de s'y rendre. La dernière grande manifestation d'étudiants, il y a une semaine, avait rassemblé plus de 5.000 jeunes, professeurs et parents. Des rassemblements des jeunes sont également prévus à Salonique (nord), à Patras (sud), à Préveza (ouest) et dans d'autres villes.

Par ailleurs, la Fédération de la fonction publique (ADEDY) a prévu un arrêt de travail de trois heures en début d'après-midi et un rassemblement devant le ministère de la Santé pour protester contre la politique «d'austérité» du gouvernement de droite, avant le vote prévu dimanche au Parlement du projet de budget pour 2009. Les organisations anti-racistes et d'immigrés ont également appelé à une manifestation jeudi soir dans le centre d'Athènes, pour réclamer «l'égalité pour tous les citoyens en Europe».

Un lycéen blessé par balle mercredi
Un lycéen a été légèrement blessé par une balle tirée par une personne non identifiée mercredi soir devant son école à Péristeri, dans la banlieue ouest d'Athènes. L'adolescent a été blessé au poignet alors qu'il était en train de discuter avec d'autres lycéens dans une rue piétonnière de ce quartier. Il a été hospitalisé et devait être opéré jeudi en fin matinée.

D'après les premiers éléments recueillis par police, le lycéen, fils d'un syndicaliste connu de la Fédération grecque des instituteurs, aurait été blessé par une balle tirée par une carabine à air comprimé. La police a affirmé qu'aucun policier ne se trouvait dans cette zone au moment de l'incident.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.grecomania.net
Admin
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1528
Age : 42
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Manifestations et débrayages en Grèce   Ven 19 Déc - 8:55

Manifestations et débrayages en Grèce
La presse canadienne - 18/12/2008

ATHENES — Des milliers de manifestants ont défilé jeudi en Grèce pour protester une nouvelle fois après la mort d'un adolescent tué par la police, tandis que le principal syndicat de fonctionnaires, l'ADEDY, appelait à des débrayages dans tout le pays pour dénoncer le budget de l'Etat actuellement débattu au Parlement. A Athènes, des affrontements entre jeunes et forces de l'ordre ont éclaté en marge de la manifestation.

Cette journée de mobilisation intervient au lendemain d'un nouvel incident. Un adolescent a été blessé à la main mercredi près de son établissement scolaire. Une ôôarme à feu" semble avoir causé la blessure, selon la police, qui assure cependant qu'aucun de ses hommes ne se trouvait à proximité au moment des faits.

C'est la mort d'un garçon de 15 ans, Alexandros Grigoropoulos, tué par le tir d'un policier le 6 décembre dernier, qui a plongé la Grèce dans les pires émeutes qu'elle ait connues depuis des décennies.

Jeudi, plus de 7.000 manifestants, dont de nombreux étudiants, ont défilé dans les rues d'Athènes. Certains avaient tracé au sol à la peinture blanche des silhouettes de cadavres semblables à celles des scènes de crime.

Des accrochages ont éclaté aux abords du Parlement sur la place Syngtagma. Des groupes de protestataires se sont séparés du cortège pour aller lancer des pierres et des cocktails Molotov sur les policiers, qui ont répliqué à coups de gaz lacrymogènes. Les jeunes ont renversé un véhicule et incendié des poubelles.

Les pompiers et la police sont également intervenues pour empêcher les protestataires de mettre le feu au principal arbre de Noël de la capitale, qui venait d'être remplacé après que le premier eut été incendié lors des émeutes.

Quelque 200 jeunes cagoulés ont installé des barricades enflammées dans les rues du quartier de Kolonaki, lançant des cocktail Molotov et cassant des blocs de marbre ou de béton des bâtiments pour les lancer sur les forces de l'ordre.

Dans le nord du pays, environ 300 personnes ont manifesté sous une pluie battante à Thessalonique, sans qu'aucun incident ne soit signalé. D'autres défilés étaient prévus dans d'autres villes.

Pour dénoncer le budget qui devrait être adopté dimanche au Parlement, le syndicat ADEDY appelait les fonctionnaires à débrayer ce jeudi.

Les hôpitaux publics fonctionnaient avec un personnel minimal en raison d'une grève de 24 heures. Dans les aéroports, les contrôleurs aériens ont cessé le travail durant trois heures; la compagnie Olympic Airlines a annulé 28 vols et en a reporté 14 autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.grecomania.net
yza
Incontournable
Incontournable


Féminin
Nombre de messages : 109
Localisation : Franche-comté France
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: La colère des jeunes gronde toujours   Sam 20 Déc - 14:55

Kalimèra,

Voici ce qu'il se passe en ce moment .

Vidéo :

http://www.eitb.com/video/fr/detail/52599/manifestations-en-gra-ce/
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1528
Age : 42
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: En Grèce, l'Institut français d'Athènes pris pour cible   Sam 20 Déc - 21:28

En Grèce, l'Institut français d'Athènes pris pour cible
AFP - 19/12/08

Athènes, où les heurts entre manifestants et forces de l'ordre continuent depuis le 6 décembre, c'est le tour de l'Institut français d'avoir été pris pour cible, vendredi 19 décembre. Un groupe de jeunes cagoulés a fait irruption dans la cour du bâtiment, cassant des vitres et lançant un cocktail Molotov qui a provoqué un début d'incendie. L'incident n'a pas fait de blessés, selon l'ambassadeur français Christophe Farnaud, qui a cependant annoncé la fermeture du bâtiment.

Sur les murs de l'Institut et dans les rues avoisinantes du quartier, où se trouve la faculté de droit d'Athènes, le groupe a écrit des phrases, en grec et en français, se solidarisant avec les mouvements sociaux en France. "Etincelle à Athènes, incendie à Paris, c'est l'insurrection qui vient", pourvait-on lire en français, alors qu'un tag en grec demandait la "liberté pour les combattants emprisonnés par l'Etat français", une possible référence aux personnes mises en examen et encore en détention dans le cadre du sabotage des lignes TGV en France.

AMBIANCE CALME ET CONCERT GÉANT

Les autorités françaises sur place ont fait une nouvelle demande pour que la sécurité soit renforcée auprès de leurs homologues grecs, et se refusent pour l'instant à spéculer sur l'identité des casseurs. L'Institut français et divers intérêts français ont été déjà été visés, le plus souvent sans gravité. La police grecque impute ces attaques aux mouvances anarchiste ou d'extrême gauche. Dernier incident en date, l'attaque du bureau de l'AFP à Athènes, début décembre. L'action avait été revendiquée par un groupe nommé Conspiration des cellules de feu, au nom de la "solidarité avec les camarades français" interpellés à Tarnac (Corrèze) à la fin du mois d'octobre.

De nouvelles manifestations étaient prévues, vendredi à Athènes, sous l'impulsion cette fois-ci des syndicats et des professeurs qui protestent contre le budget du gouvernement pour l'exercice 2009, actuellement étudié par les parlementaires. Alors que les rues d'Athènes ont encore été le théâtre d'affrontements quelquefois violents, jeudi, l'ambiance était sensiblement plus calme à la veille du week-end. Un concert géant pour dénoncer "la répression étatique" doit également avoir lieu dans le centre-ville dans la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.grecomania.net
yza
Incontournable
Incontournable


Féminin
Nombre de messages : 109
Localisation : Franche-comté France
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: La colère des jeunes gronde toujours   Sam 20 Déc - 23:55

Revenir en haut Aller en bas
KALIMERA
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 414
Age : 44
Localisation : Aulnois sous Laon - France
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: La colère des jeunes gronde toujours   Mer 4 Fév - 0:00

Je n ai pas trop suivi les emeutes a athenes..

Pourquoi????
Revenir en haut Aller en bas
http://kalimera1.skyrock.com/
yza
Incontournable
Incontournable


Féminin
Nombre de messages : 109
Localisation : Franche-comté France
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: La colère des jeunes gronde toujours   Jeu 5 Fév - 11:32

flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower

Kaliméra,

Voici un lien qui te permettra d'avoir un aperçu de la violence des émeutes de décembre qui ont durées plusieurs semaines. La vie au quotidien en Grèce n'est pas toujours rose !


PS. La premiere vidéo a été censuré

http://grecomania.forumactif.org/actualite-de-la-grece-f26/emeutes-t416.htm

flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La colère des jeunes gronde toujours   

Revenir en haut Aller en bas
 
La colère des jeunes gronde toujours
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du site www.grecomania.net consacré à la Grèce :: Actualité :: Archives :: Archives grèves, affrontements, attentats...-
Sauter vers: