Forum du site www.grecomania.net consacré à la Grèce


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  www.grecomania.netwww.grecomania.net  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Armée Grecque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
KALIMERA
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 414
Age : 44
Localisation : Aulnois sous Laon - France
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Armée Grecque   Sam 21 Mar - 10:51

L’armée grecque est relativement nombreuse et bien équipée par rapport à l'importance de cette nation : ses effectifs en 2006 sont de 80 000 militaires professionnels, 98 000 conscrits et 291 000 réservistes.

Les forces armées grecques bénéficient depuis toujours d’une forte attention politique accordées aux questions de sécurité et d’un programme de modernisation de large amplitude qualitative et quantitative entamée dans les années 1990 ainsi que d’une focalisation émergente sur les opérations de protection nucléaire, radiologique, bactériologique et chimique et psychologiques.

Mais cette armée est encore lourde et, à certains égards, à considérer comme relevant des schémas de la guerre froide. Il y a une disproportion entre le nombre d’hommes et l’équipement le plus moderne à cause de la conservation d’armements largement dépassés dans l’armée de terre et elle a un déficit important en termes de pensée stratégique.

Membre de l’OTAN et l’Union européenne, la stratégie des forces armées grecques repose sur trois éléments : la suffisance défensive qui vise l’introduction de nouvelles technologies comme alternative à la course aux armements avec la Turquie, la riposte graduée selon laquelle chaque situation de crise doit être traitée de façon appropriée, prompte, sélective et effective et la zone de défense combinée entre la Grèce et Chypre, face à la Turquie.

À la différence des autres pays européens, la fin de la guerre froide n’a pas réduit le danger de conflit pour la Grèce. Depuis la seconde moitié des années 1960, la menace turque s’est progressivement substituée à toute autre menace. Ainsi, alors que le Pacte de Varsovie disparaissait, l’ennemi de l’Est est toujours présent dans la pensée des Grecs.

Ces deux pays se sont trouvés à sept reprises dans une situation de crise grave ou au bord du conflit armé depuis la Seconde Guerre mondiale (1955, 1963-1964, 1967, 1974, 1976, 1987,1996), depuis le pogrom contre les habitants grecs d’Istanbul en septembre 1955 jusqu’à la crise des îlots Imia (ou Kardak en turc) en 1996.

Les problèmes bilatéraux non résolus concernent principalement la démilitarisation des îles grecques de la mer Égée proche de la Turquie, la question du plateau continental de la mer Égée, la question des eaux territoriales et de l’espace aérien et enfin le contrôle opérationnel de la mer Égée dans le cadre des exercices militaires de l’OTAN.

La diplomatie grecque tente depuis le début du XXIe siècle de résoudre ces problèmes en aidant la Turquie à intégrer l’Union européenne pour diminuer la tension bilatérale
Revenir en haut Aller en bas
http://kalimera1.skyrock.com/
KALIMERA
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 414
Age : 44
Localisation : Aulnois sous Laon - France
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Armée Grecque (suite)   Sam 21 Mar - 10:54

Le budget de la défense est élevé avec des dépenses militaires équivalant à entre 4 et 5 % de son produit national brut (4,12 % en 2003 soit le taux le plus élevé de toute l’Union européenne à cause des tensions avec la Turquie).

La course aux armements que se livrent la Grèce et la Turquie implique pour Athènes l’obligation de suivre le rythme des dépenses militaires d’Ankara, mais les changements diplomatiques et les réalités budgétaires conduisent à une politique systématique et graduelle de désescalade, avec comme objectif de les stabiliser à en dessous de 3 % du PNB.

Armée de Terre:
Les forces terrestres sont relativement mobile et on une bonne aptitude aux opérations blindées/mécanisées. Les forces spéciales sont de bonnes qualité.

L’armée de terre manque d’aéromobilité et de projections des forces à longue distance du fait d’une focalisation sur la menace turque. La prolifération de types disparates de matériels entraînent une lourdeur logistique

Force Aérienne:La force aérienne est équipée de matériels ayant de très hautes performances, incluant des missiles de croisière, elle à un haut degré d’interopérabilité avec l’OTAN.

Elle manque d’aptitude à opérer depuis des bases dispersées, rendant les forces vulnérables à une éventuelle attaque. Elle n’a pas de moyens de ravitaillement aérien.

Marine Grecque:
La marine grecque est dans les années 2000 moderne, bien équipée, et s’appuie sur une forte expérience navale mais à un manque, relatif, de capacité de frappe terrestre
Revenir en haut Aller en bas
http://kalimera1.skyrock.com/
 
Armée Grecque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Infos sur l'armée...
» ma petite armée d'étoile de mer ( en photo)
» accouplement hermann et grecque ,que se passe t-il ?
» Villa grecque Kérilos à Beaulieu
» Vieux clous de l'armée...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du site www.grecomania.net consacré à la Grèce :: Régions de Grèce :: Toute la Grèce-
Sauter vers: